Se divertir en assistant aux différentes festivités sur les terres péruviennes

per

Le Pérou est une destination qui passionne beaucoup de routards de par sa richesse culturelle et son peuple aux croyances bien ancrées. La plupart des Péruviens sont catholiques, mais les évènements religieux s’accompagnent souvent d’autres manifestations nettement païennes, liées aux mythes ancestraux. Il faut connaitre que le pays compte des milliers de fêtes célébrées tous les ans. Lors de votre circuit au Pérou, il est vivement conseillé d’assister à un de ces rites traditionnels péruviens. L’un des plus beaux festivals de ce territoire a lieu entre février et mars à Cajamarca, la plus grande ville du nord des Andes péruviennes. Cet endroit recèle plein d’histoires ainsi que des monuments archéologiques aux architectures coloniales. La région est reconnue comme étant la capitale du carnaval péruvien compte tenu de ses pittoresques groupes de musique et de danse qui égaient les festivités. De même, l’animation dans tous les quartiers et surtout la parade des gens en costumes traditionnels sont de véritables attractions pour les visiteurs.

Au carnaval d’Ayacucho

2

 

Chaque année, le festival d’Ayacucho réunit les habitants de Pérou. La grande cité d’Ayacucho regorge d’une richesse exceptionnelle composée d’églises aux décors impressionnants, de belles campagnes et de sculptures en bois. Au cours de votre circuit au Pérou, ce carnaval est immanquable, puisque c’est l’occasion unique de vous imprégner dans l’ambiance typique du pays. Durant cet évènement, vous admirerez des gens défiler dans des accoutrements très colorés et drôles. De plus, vous goûterez à l’allégresse d’une fête authentique, animée par des chanteurs et des danseurs acrobatiques qui honorent cette festivité de leur présence. La lance d’eau et de peinture est également l’une des particularités de cette célébration, créant ainsi un total divertissement, autant pour la population locale que pour les bourlingueurs. Ensuite vient la dégustation du puchero, une espèce de pot-au-feu mélangée avec une chicha de jora qui est une bière faiblement alcoolisée, très connue dans les montagnes.

 

La célébration de l’Inti Rayimi

 

L’Inti Raymi est l’une des fêtes qui méritent beaucoup le détour des touristes qui organisent des circuits au Pérou. Celle-ci se manifeste le 24 Juin lors du solstice d’hiver de l’hémisphère du sud, au moment où la lumière du jour se retrouve trop éloignée de la Terre. Les Incas ont eu l’habitude de faire des incantations pour rendre hommage au dieu soleil, de peur que ce dernier ne revienne plus jamais. Cette cérémonie a été une fois interdite par les Espagnols, mais fut relancée par les habitants de Cuzco en 1944. Aujourd’hui, la festivité a pris une forme touristique fascinante et revêt un caractère bien différent de l’autrefois. Cette solennité se démarque par une procession réunissant toutes les communautés, le sacrifice symbolique du lama, les chants et les danses satyriques en quechua. La célébration sera clôturée par une fête foraine qui dure une semaine, un évènement qui attire beaucoup de vacanciers, et spécialement les Indiens venant de toute part.

 

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>