Que fait un épaviste ?

superrugbynews.fr Que fait un épaviste

Que faire de son véhicule lorsque ce dernier est véritablement bon pour le cimetière des autos ? La réponse est simple, il faut faire appel à un épaviste. En effet, un épaviste dans le genre de l’épaviste 95 travaille sous la direction d’une casse automobile le plus souvent pour enlever les véhicules hors d’usage. La destruction ou le broyage de ce genre de véhicule nécessite l’intervention de professionnel à cause de certains éléments dangereux dont il est constitué.

L’emploi de l’épaviste dans une casse automobile

En général, une épave ou un véhicule hors d’usage est envoyée à la casse automobile afin qu’elle y soit détruite en toute sécurité. Cette démarche est nécessaire, car les véhicules qui sont jugés hors d’usage ou appelés épaves contiennent des éléments dangereux pour l’environnement et qui ont besoin de l’expertise d’un expert pour être enlevés. C’est là qu’entre en scène un épaviste comme l’epaviste 95. Cette supervision par l’ épaviste 95 permet d’ôter en toute tranquillité des éléments comme le liquide de frein, l’huile de moteur, le filtre à huile, le liquide de refroidissement et les fluides de climatisation. Le métier d’épaviste est en rapport étroit avec celui d’une casse automobile. Il travaille le plus souvent dans une équipe employée par une casse automobile. Lorsqu’un propriétaire de véhicule jugé hors d’usage fait appel à une casse automobile, cette dernière envoie l’épaviste assurer l’enlèvement de ce dernier. Il faut souligner que c’est à l’épaviste de procéder au remorquage ou à l’enlèvement dans le respect des normes de sécurité.

La suite des opérations après l’enlèvement

Bien entendu, il est aussi là pour constater le respect des formalités administratives. C’est pour cette raison que l’épaviste demande au propriétaire la carte grise du véhicule qui doit être barrée et porter la mention « cédée pour destruction ». Il doit également y avoir la signature du propriétaire. Pour ce qui est de la date et l’heure de l’enlèvement, c’est l’épaviste qui va l’écrire. La carte grise s’accompagne d’un certificat de non-gage ainsi qu’une déclaration de cession de destruction qui est remplie par l’épaviste. Après avoir procédé à l’enlèvement du véhicule hors d’usage des mains de son propriétaire, l’épaviste dont l’épaviste 95 le remorque auprès de la casse automobile. Arrivé là-bas, l’épaviste procède sous l’égide de la casse automobile agrée à une dépollution de l’épave. C’est comme ça que la casse automobile se débarrasse des éléments nocifs à l’environnement et aux sols cités plus tôt. L’épaviste va ensuite procéder à une vidange du véhicule, mais pas seulement. Il va également commencer à retirer les pièces qui peuvent être recyclées ou être revendues, ainsi que les autres pièces comme la batterie par exemple. L’épaviste et par extension la casse automobile, récupèrent ainsi les pièces en bons états ainsi que les métaux utilisables et les pièces qui peuvent être revendues d’occasions. Ne fois cette étape finie, l’épaviste comme l’epaviste 95 va finir par démonter l’épave puis la découper. C’est après toutes ces étapes que la carcasse du véhicule passe au broyeur.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>