Notre top 3 des sports les plus dangereux !

Notre top 3 des sports les plus dangereux

Faire du sport est conseillé pour se maintenir en forme et pour avoir une santé de fer. C’est entièrement vrai. De nombreuses études scientifiques confirment d’ailleurs que la pratique de sport est indispensable. Seulement voilà, certains sports peuvent vous blesser, voire vous ôter la vie. On vous liste notre top 3 des sports les plus dangereux.

Le rugby

Le rugby est un sport d’affrontement où les blessures sont fréquentes. La balle ovale a fait et continue de faire de nombreuses victimes. Les accidents et blessures touchent surtout les membres inférieurs. L’atteinte de la cuisse est fréquente. La victime souffre souvent de déchirures musculaires dues à une mauvaise chute ou à un choc direct. Au rugby, le genou n’est pas protégé et de ce fait exposé à des accidents. Le choc direct peut entraîner des entorses du genou ou des déchirures ligamentaires. La pratique du rugby peut aussi provoquer des douleurs à la cheville. En fonction de la gravité des blessures et des parties atteintes, les victimes pourraient même finir en fauteuil roulant. Dans certains cas, quand les séquelles sont réversibles, l’utilisation du fauteuil peut être temporaire. Pour garder sa mobilité, la victime peut alors se procurer un fauteuil roulant électrique, ou un fauteuil roulant manuel équipé d’un kit de motorisation. Si les blessures sont irréversibles, la victime est souvent condamnée à vie au fauteuil roulant. C’est le cas de l’ex-rugbyman Alexander Barozzi, qui est devenu tétraplégique à vie suite à un grave choc qu’il a subit lors d’une mêlée en 2013.

Le football australien

C’est également un des sports les plus dangereux au monde. Inventé en Australie au 19e siècle, ce sport est pratiqué par deux équipes de 18 joueurs chacune. Le jeu se pratique avec une balle ovale et sur un terrain ovale. Les joueurs n’ont quasiment aucune protection, pourtant le jeu est violent. Ils n’hésitent pas à se plaquer et à se tacler. Les chocs peuvent même se produire entre joueurs appartenant à la même équipe.

Le base jumping

On l’appelle aussi saut en chute libre. Apparu dans les années 80, le sport consiste à sauter dans le vide depuis un point se situant entre 50 et 1500 mètres du sol. Ce peut être un immeuble, une falaise ou un point en hauteur. Le base jumper doit ouvrir rapidement son parachute et se rediriger pour atterrir au sol. Les chutes sont mortelles en cas de souci avec le parachute. Le base jumper risque aussi de se blesser gravement en cas de mauvais atterrissage.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>