Les incontournables de l’Australie

L’Australie fait partie de ces terres sauvages encore appelée l’ile continent où la nature est extrêmement généreuse. Les découvertes à faire là-bas sont vraiment exceptionnelles tel qu’il vous faudra plus qu’un séjour de vacances pour les visiter tous. Pour vous annoncer la couleur, voici quelques sites choisis parmi tant d’autres pour éveiller votre attention !

La grande barrière de corail

Imaginez un jardin sous-marin de plus de 2 000 km de récif corallien où cohabitent des milliers de petits et grands poissons multicolores, dans une eau extraordinairement cristalline ! Un paradis pour les amateurs de snorkeling et de la plongée sous-marine avec masque et tuba ! Ceux qui ne supportent pas la plongée pourront contempler la faune et la flore marine avec de bateaux à fond en verre ! Une façon originale de visionner le paysage marin bien placé gentiment dans un bateau !

L’Uluru ou Ayers rock

Voyager en Australie et ne pas visiter l’Uluru, c’est comme aller en France sans voir la tour Eiffel ni le parking aéroport Roissy ! C’est un gros rocher rouge, d’une dimension colossale (350 m de hauteur !) qui se dresse au milieu d’un désert. Son origine est connue, il est en quelque sorte comme un iceberg, mais sur terre. Il fait partie d’une immense couche géologique souterraine et qui s’est érigée au dessus, à la manière d’un iceberg, d’ailleurs les Australiens l’appellent « inselberg ». Les aborigènes en font un monument mystique qu’ils vénèrent sérieusement et sont extrêmement jaloux si l’on s’en approche trop. Précisons qu’il est situé dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, avec une autre formation de rochers rouges appelés les « Olgas », et l’entrée est payante !

Fraser Island, sur la côte est

La côte est regorge d’une infinité d’îles tout aussi paradisiaques les unes des autres. Celle de Fraser Island est la plus connue, car elle est entièrement habitée, quoiqu’elle est un parc naturel national ! Avec ses 120 km de long, l’ile recèle de plages fabuleuses incitatrices aux plaisirs d’une baignade dans des lacs d’eau douce. Les immenses dunes offrent par ailleurs un magnifique lever du soleil, façon cartes postales. La faune est constituée de dingos sauvages, de koalas, d’écureuils volants ou du côté de la mer, des baleines et des dugongs ! Pour voir un peu plus de sites, oubliez votre voiture laissée aux bons soins d’un parking aéroport Roissy et optez pour une solide 4X4 afin de parcourir des pistes praticables à partir de l’arrivée du ferry.

Les Blues Mountains

Situées dans le parc national Wollemi, les Blues mountains (montagnes bleues) sont une petite chaîne de montagnes qui forme une immense falaise qui barrait la route aux explorateurs. Ces falaises sont arrosées par de nombreuses rivières qui génèrent de magnifiques chutes d’eau impressionnantes ! Celles aux alentours de Katoomba sont vraiment sensationnelles et valent le détour. Les amoureux des randos seront ravis avec des parcours vertigineux à travers les falaises et entre les cascades ! Autre site intéressant à voir les three sisters de Katoomba, trois petits rochers qui, selon une légende aborigène, s’agiraient de trois sœurs indigènes changées en pierre.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>